Information

Retrouvez toutes les informations concernant le Coronavirus - COVID-19 sur http://www.vresse-sur-semois.be/fr/coronavirus/

Avertissement

Suite au COVID-19

Certaines manifestations peuvent êtres annulées.

Merci de vous renseigner au préalable au +32 (0) 61 29 28 27

Coche verte

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Annuaire / Petit patrimoine / Bief de la boissellerie Cognaut - Vresse

Petit patrimoine / Bief de la boissellerie Cognaut - Vresse

none

Description :

Bief /canal d’amenée qui alimentait d'abord un moulin à grains, ensuite une scierie dénommée "boisselerie Cognaut". Il est délimité par un mur en pierres de schiste d'un côté et un mur en béton de l'autre.

Dimensions approximatives : 97 m de long et 3 m de large.

 

Le bief débute au pont de la Douvelette situé sur le Ruaumoulin.

 

Environnement :

Le bief longe d’une part le jardin de l’Administration communale et l’Espace Cognaut et, d’autre part, le Ruaumoulin.

 

Etat de conservation :

Abandonné et asséché, berges en bon état.

 

Date de construction :

Le moulin est documenté à partir du XVIIe siècle. Il est transformé en scierie boissellerie en 1934.

 

Historique :

De père en fils, la famille Cognault exploitait le moulin du vieux château de Vresse. Après la guerre de 1914-1918, une turbine est installée pour l’électrification de Vresse et Laforêt. Le premier courant électrique de la région fut donc produit par le ruisseau de Petit-Fays.

En 1928, Ovide Cognaut, domicilié à Chairière, est autorisé à établir des vannes d’alimentation et de décharge sur le Rux au Moulin, et à installer deux turbines hydrauliques pour activer ses usines. Il devra maintenir le canal existant et les murs, trois vannes sur le canal d’alimentation et cinq sur la décharge. Les turbines seront à rotation verticale du type Francis.

1934 marque un grand changement. Etant donné la désaffection des moulins à farine, la famille Cognaut transforme le moulin en scierie boissellerie, en partie actionnée par les deux turbines. Ovide décède en 1953 mais ses enfants ont déjà pris la relève. La dénomination Cognaut Alfred établie en 1950 est remplacée par Cognaut Frères en 1963 et devient menuiserie industrielle S.P.R.L. Boissellerie Cognaut Frères.

En 1988, la boissellerie cessa toute activité. En 1996, l’administration communale fit l’acquisition des bâtiments qui abrita notamment l’Académie des Beaux-Arts. En septembre 2012, ces bâtiments furent détruits par un incendie. Leur reconstruction débuta en 2018.

 

Actuellement, un projet de construction d’un « Poumon d’Archimède » qui utiliserait le bief encore existant, est à l’étude.

 

Références :

Guy Gilquin, Si tu savais, mon village, Saint-Hubert, 10 juillet 1974.

Yvon Barbazon, « La Maison seigneuriale et le moulin de Vresse », Terre D’Herbeumont et Orchimont 2009/n° 35.

Le service urbanisme de l’administration communale

Actions sur le document

Galerie

Bief de la boissellerie Cognaut - Vresse
Bief/canal d’amenée d'un moulin à grains puis d'une scierie boissellerie