Information

Retrouvez toutes les informations concernant le Coronavirus - COVID-19 sur http://www.vresse-sur-semois.be/fr/coronavirus/

Avertissement

Tous les événements sont reportés indéfiniment

Coche verte

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Centre Touristique et Culturel

Le village d'Alle

Au creux des vallées...

Alle doit son nom au Ruisseau du Pré des Douves, autrefois appelé Alla, et qui, en partie souterrain, traverse la localité.

Alle, le village le plus populeux de la commune, s’étale dans une dépression verdoyante, au pied d’une éminence rocheuse, le Petit Monceau, jadis contournée par la Semois.

Toutes les collines avoisinantes offrent des points de vue remarquables.

Kayak redim.jpg Vue village panorama redim.jpg Sacré-coeur redim.jpg

Point de vue du sacré coeur

Le panorama du Sacré-Cœur, à l’ouest, permet de détailler le centre de la localité, lové autour d’une église monumentale.

Lavoirs

Dans le village et ses alentours voisinent des témoins d’un passé à la fois rural et industriel...

Logo lavoirs Jérémy redim.jpg

Le lavoir de Chourdeveau, l’un des plus caractéristiques et des mieux conservés de toute l’Ardenne, jusque dans son aménagement intérieur, où les quatre bassins ne paraissent désertés que depuis la veille et où les murs semblent encore résonner des rires des lavandières.

lavoir_alle.jpg

Il s’agit d’un lavoir couvert. La commune le fait construire dans la seconde moitié du XIXe siècle suite à une épidémie de choléra. Le lavoir est situé près d’une source qui l’alimente. « Chour de Vaux » veut dire « Source de la vallée ». Il est divisé en quatre bassins : deux pour le rinçage et deux pour le lessivage.

Chour de Vaux  Y Barbazon redimb.jpg CP Chour Vaux JNP jpeg.jpg

Autour des bacs, sauf en aval, une allée faite de briques sur chant permet de circuler avec une brouette malgré les mannes. Les bords des bassins sont composés de dalles en schiste inclinées et polies par le frottement.

Particularité de ce lavoir : il possède dans sa maçonnerie intérieure cinq niches hexagonales qui servaient à recevoir les hottes des ménagères. La hotte était amenée à dos dans cette sorte de guérite.

En 1985, le lavoir est restauré une première fois avec l’aide de la Fondation Roi Baudouin et des bénévoles, suite à un concours remporté par les enfants de 6e primaire de Alle.

En 2014, avec l’aide de l’ASBL Qualité-Vilage-Wallonie, le « Comité de sauvegarde des anciens lavoirs » composé de bénévoles est créé. Il concerne trois entités : Alle, Chairière et Mouzaive.

Grâce à des subsides du PPPW pour les matériaux, les bénévoles entreprennent début 2017 des travaux de restauration (toiture, fenêtres et portes). Les bénévoles ont également restauré l’intérieur des lavoirs ainsi que soigné et aménagé les abords.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Le lavoir de Jolémont est un lavoir couvert. Il est situé près d’une source qui l’alimente.

Jolémont entier redim.jpg

Il mesure 9m sur 6m. A l’intérieur du bâtiment, une belle arcade cintrée permet l’accès à une eau

limpide et fraîche. Les murs sont enduits de chaux et le sol est pavé de pierres bleues. Quant aux bacs, ils épousent la forme d’un T partagé dans le sens de la longueur par un muret de béton. Comme pour le lavoir de Chour de Vaux, le Comité obtient des subsides pour rénover la toiture, les fenêtres et la porte. Les bénévoles ont également rénove l'intérieur et bien aménagé les abords.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Le lavoir du Ruisseau est particulier car il est situé sur un ruisseau. Des pierres de schiste sont disposées sur les berges afin de pouvoir effectuer la lessive. Il est surmonté d’une toiture pour abriter les lavandières.

Avant l’apparition des lavoirs, les lessives se faisaient le long d’un ruisseau ou à la Semois. Il sera restauré par les bénévoles, avec l'aide de la commune de Vresse/Semois.

Ruisseau cp anc redim.jpg Ruisseau cp ancienne redim.jpg
Ruisseau en long redim.jpg Ruisseau redim.jpg

La commune a soutenu ce projet de restauration des 3 lavoirs de Alle et les entreprises locales sont venues en aide aux bénévoles. L’Institut Notre-Dame à Beauraing s'est chargé de la réalisation des portes et fenêtres des lavoirs de Jolémont et de Chour de Vaux.

Séchoir à tabac

Des séchoirs à tabac rappellent discrètement que c’est d’ici que partit la prodigieuse épopée de cette culture.

Hangar tabac redim.jpg

Maison de Laplet

La cité ouvrière de Laplet est un ensemble linéaire de trente habitations uniformes soudées les unes aux autres.

En effet, durant plus d’un siècle, une bonne part de la population active travailla dans l’industrie ardoisière.

Le village comptait plusieurs galeries souterraines, le travail s’effectuant souvent à plusieurs dizaines de mètres sous le niveau de la Semois.

laplet.jpg

Actions sur le document