Information

Retrouvez toutes les informations concernant le Coronavirus - COVID-19 sur http://www.vresse-sur-semois.be/fr/coronavirus/

Avertissement

Tous les événements sont reportés indéfiniment

Coche verte

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Centre Touristique et Culturel
Vous êtes ici : Accueil / Loisirs / Tourisme / Centre Touristique et Culturel / Découvrir / Patrimoine / Vresse village d'art

Vresse village d'art

Des dizaines de peintres ont planté leur chevalet à Vresse et dans les environs. Les uns attirés par la beauté des lieux, y venaient chercher l’inspiration. Les autres s’installèrent dans la région ; certains même en sont originaires. Aujourd’hui encore une dizaine d’artistes habitent la Basse-Semois.

Mais la réputation picturale de Vresse n’est pas d’abord liée à sa fréquentation par de nombreux artistes charmés par les paysages. Elle est le résultat d’une histoire déjà longue où se mêlent les importantes figures d’Albert Raty et de José Chaidron. Le premier, qui est l’un des plus grands peintres de l’Ardenne, choisit autrefois de résider définitivement à Vresse. Le second en créant les salons fameux de La Glycine, a attiré beaucoup d’artistes.

Les peintres sont venus en si grand nombre que l’on a même osé parler d’une « Ecole de Vresse », comme on parle des Ecoles de Tervuren, de Barbizon ou de Laethem-St-Martin. C’est sans doute présomptueux, mais c’est révélateur de l’état d’esprit qui règne ici. Il ne s’agit pas d’une école au sens académique le plus étroit. Il n’y a pas ici un maître et ses disciples, ou une doctrine artistique, ou un style unique, ou une source exclusive d’inspiration.

En effet, quoi de plus différent qu’Albert Raty et Johnny Schuddeboom, Jacques Vander Elst et Albert de Villeroux, Géo Warzée et Marcel Hubert… et ainsi de suite.

L’Ecole de Vresse est avant tout une école d’amitié et d’ouverture. Elle Rassemble tous ces artistes qui ont été attirés et inspirés par la Basse-Semois ainsi que tous ceux qui se sont pressés autour d’Albert Raty, puis tous ceux qui ont accompagnés José Chaidron dans son aventure de la Glycine, et enfin tous ceux qui – depuis vingt ans – ont poursuivi cette fabuleuse épopée artistique : le Centre Touristique et Culturel de Vresse, l’Académie, le Quartier d’Art … bref, tous ceux qui témoignent que l’histoire de l’art à Vresse ne s’est pas arrêtée, mais que l’avenir est plein de promesses et de talents.

En tous cas, Vresse est « village d’art ». En témoignent : - la galerie d’art de La Glycine – les salles consacrées aux peintres Albert Raty et Marie Howet dans le Centre Touristique et Culturel – les ateliers d’artistes à Vresse et dans les villages des environs – le chemin de croix de l’église dont chaque station est l’œuvre d’un peintre différent – le triptyque de Léon Fredéric dans l’église de Nafraiture …

Actions sur le document